ECHALLENS -BADEN

Qualification pour la coupe Suisse saison 2018-2019

JUSQU’AU BOUT DU SUSPENS

FC ECHALLENS-REGION – FC BADEN : 3-2 ap (1-1) (2-2)

Buts : 23e Samandjeu (1-0 penalty); 28e Teichmann (1-1); 82e Franek (1-2); 86e Dupuis (2-2); 105e Dupuis (2-3)

Stade des Trois Sapins 200 spectateurs.

Echallens à certainement disputé un de ses meilleurs matchs contre une équipe de première ligue cette saison. En effet, le FC Baden constituait une inconnue (évoluant de le groupe 2) mais Echallens a vite compris qu’en face se dressait un adversaire de valeur, non seulement techniquement mais également physiquement. Les joueurs du Gros-de-Vaud après une période d’adaptation se mirent à la hauteur de leur adversaire. Cela se concrétisa par une action de Ahamada qui, grâce à sa vitesse, surpris le gardien adverse qui n’eut d’autre ressource que de le faire trébucher, une faute évidente, que Samandjeu, au penalty, transforma parfaitement.
Mais Baden se rebiffa et six minutes plus tard, au terme d’un action confuse c’est Teichmann qui égalisa. Sur la fin de la première mi-temps c’est Léo Richard qui grâce à plusieurs interventions de grande classe, conserva cette égalité.
En deuxième période, Baden changea de style et se mit à balancer de longs ballons et à durcir encore un peu plus le jeu. À la 82e minute, consécutivement à un corner Franek de la tête donnait l’avantage à son équipe, on pensait alors qu’Echallens allait baisser la tête et bien au contraire, avec une volonté hors du commun ils se lancèrent à l’attaque des buts adverse. C’est alors que Dupuis (la nouvelle recrue du FCER) sorti de sa réserve et d’un tir croisé, au sortir d’un cafouillage de la défense, égalisa au grand plaisir des 200 spectateurs présent.
Les prolongations allaient être très dures, pourtant à la 93e minute c’est Amougou, sorti de sa défense, qui vit son tir repoussé sur la ligne de but par un défenseur !. C’est juste avant la mi-temps de la prolongation que Dupuis, encore lui, intercepta un centre parfait de Germanier pour fusiller le gardien adverse. On ne vous raconte pas les 15 dernières minutes qui firent souffrir le staff et les spectateurs, mais la solidarité de l’équipe fit le reste.
Cette victoire n’est pas encore suffisante pour une qualification dans le tour principal de la coupe. Il faudra encore aller bataillé à Black Stars 1ère ligue (près de Bâle) au mois de mars 2018.

Les commentaires ne sont plus acceptés.