BSC YOUNG BOYS – ECHALLENS REGION

ECHALLENS OBTIENT SON PREMIER MATCH NUL DE LA SAISON

BSC YOUNG BOYS M21 – ECHALLENS RÉGION : 0-0

Dans l’imposant stade de Suisse du Wankdorf, les Challensois ont obtenus un point, de haute lutte, face à la seconde garniture Bernoise. Le début de la partie fut à l’avantage de Young Boys, en effet par deux fois (6e et 14e) Léo Richard rappela à ses coéquipiers que la rencontre contre Team Vaud était totalement oubliée, en exécutant deux parades dont il le secret, permettant à son équipe de se remettre en confiance. Cela se traduisit par deux occasions, par Begzadic (15e) reprise de volée de peu à côté et à Djalo (37e) frappe de 25 mètres qui frisa la lucarne des buts adverses.
A la pause la parité était normale. Mais dès le début de la seconde période, l’engagement physique monta encore d’un cran et Echallens montra qu’il était, lui aussi, capable de se mettre au niveau de son adversaire (excessif par moment).
Echallens mena donc la vie dure à son adversaire du jour et, par deux fois, l’ouverture du score aurait pu être Challensoise, par l’intermédiaire de Ahamada qui pour un souffle se fit contrer par un défenseur et par le gardien. L’engagement monta encore d’un ton et ce qui devait arriver, arriva. A la 75e, le milieu de terrain Tokam, posa une semelle d’une violence inouïe et Begzadic dut sortir porté par ses coéquipiers avec certainement une fracture sur le coup de pied. Bien sûre cela peut arriver à force de trop d’engagement, mais le plus grave c’est le laxisme de l’arbitre qui en l’occasion oublia de signaler la faute et le joueur Bernois ne se fit même pas avertir!! Décidément l’arbitrage de la première ligue laisse vraiment à désirer, car les juges de touche ne furent pas meilleur que l’arbitre principal.
La fin de la rencontre se déroula à hue et à dia d’un seize mètres à l’autre, sans pour autant que les gardiens soient mis à contribution de façon dangereuse.
Voilà, c’est la fin pour cette première partie de la saison, Echallens va pouvoir reprendre ses esprits tranquillement pendant les fêtes et repartir d’un bon pied pour le deuxième tour. La coupe oubliée on pourrait bien avoir de bonnes surprises au printemps.
Erpe

Les commentaires ne sont plus acceptés.