VEVEY -ECHALLENS

LA POISSE COLLE AUX CRAMPONS CHALLENSOIS

FC VEVEY SPORTS 1899 – FC ECHALLENS REGION : 4-1 (2-1)
Buts : 13e Elefante (1-0); 14e Bunjaku (2-0); 29e Samandjeu (2-1 penalty); 53e Protopapa (3-1 penalty); 90e Bunjaku (4-1)

Il y a des jours où rien ne va, ce fut le cas pour Echallens au stade En Copet de Vevey. Démarrer la partie avec 4 titulaires absents pour différentes raisons, ajouté à celà la sortie de Germanier sur blessure, le courage de Chevalley qui avait été malade toute la nuit et pour couronner le tout l’expulsion de Richard pour une faute de dernier recours en fin de rencontre. Vous comprendrez un peu mieu les raisons de cette cruelle défaite.
Pourtant le match avait bien commencé, pendant 12 minutes Echallens sans problème dirigeait la rencontre. Mais, à la 13e minute suite à coup-franc de la droite, Elefante seul à 8 mètres des buts trouvait le fond de la cage de Richard sans aucune opposition. Malheureusement, une minute plus tard c’est Bunjaku qui arma un tir croisé des 20 mètres qui trompa étrangement Léo Richard pour le 2-0.
Echallens mit alors un certain temps pour revenir dans la partie, ce fut chose faite à la 29e minute lorsque Bersier se fit proprement balancé dans les seize mètres adverse. Samandjeu ne trembla pas et ramena le score à 2-1.
A la reprise, on pensait que les Challensois allaient trouver les ressources nécessaires pour égaliser. Mais, l’arbitre se chargea d’annihiler ses intentions en accordant un penalty pour une faute de main de Lekiqi pas du tout évidente (l’arbitre reconnaîtra à la fin du match qu’il avait encore un doute sur sa décision!) mais en attendant le score passa à 3-1.
Sur la fin de la rencontre, Echallens tenta de revenir au score sans beaucoup de discernement, malgré l’introduction de El Allaoui (retour de blessure lui aussi).
Mais les choses s’envenimèrent pour Echallens lorsque Léo Richard sur un contre Veveysans, trouva le moyen d’envoyer voltiger Bunjaku en dehors de ses seize mètres, sanction immédiate, carton rouge. Espérons que l’arbitre sera clément dans son rapport suite à la réaction de Richard.
Les changements tous effectués, c’est Dupuis qui endossa le maillot du gardien pour la fin de la rencontre. Le 4ème but fut anecdotique, sur un long ballon Bunjaku se déjoua du marquage de Amougou pour tromper Dupuis (90e).
Espérons que pour la prochaine rencontre, les jaunes et Verts retrouverons quelques joueurs, pour tenter de finir cette saison en toute beauté.
Erpe

Les commentaires ne sont plus acceptés.