NOVAZZANO -ECHALLENS

ECHALLENS SE QUALIFIE FACILEMENT
EL ALLAOUI MARQUE TROIS FOIS

AS NOVAZZANO (2 inter) – FC ECHALLENS-RÉGION : 0-4 (0-1)
Buts : 12e, 65e, 70e, El Allaoui; 85e Dupuis.

Les vœux du Président Aeschbach ont été exaucés et l’espoir de se voir opposé à un grand club suisse se rapproche à grands pas. Les souvenirs de l’an passé ravivent les esprits de tout le monde.
Echallens va donc continuer son parcours en coupe de Suisse, mais pour cela il a fallu se déplacer au Tessin tout près de Chiasso sur le terrain de Morbio (la pelouse de Novazzano n’étant pas homologuée pour le championnat de 2ème ligue inter).
Ces matchs de coupe sont toujours un peu spécial (le petit) étant capable de se distinguer comme l’avait fait Echallens la saison passée. C’est un peu tendu que les Challensois entamèrent cette partie. Mais un coup de pouce allait mettre en marche les joueurs du Gros de Vaud. En effet, le latéral gauche de Novazzano en voulant faire une passe en retrait à son gardien rata son affaire et, El Allaoui toujours en embuscade s’empara du ballon et loba le gardien Salvatori très facilement on vivait la 12ème minute. Fort de cet avantage, Echallens bien involontairement laissa la possession du milieu de terrain à son adversaire sans pour autant que ce dernier ne trouve le moyen de mettre en danger Zwahlen. La seule intervention du dernier rempart se situa à la 31e, mais la frappe de Ndaw fut proprement annihilée par une claquette.
A la pause, le mentor Challensois à certainement remis de l’ordre au sein de son milieu de terrain et dès la reprise, Echallens se montra plus présent.
Novazzano tenta bien de revenir au score mais tournait en rond au milieu du terrain sans que le dernier rempart Challensois ne soit inquiété. A la 60e, une relance de Katz sur Adam permettait à ce dernier de servir El Allaoui de façon parfaite à 20 mètres des buts. Sa frappe surpuissante frappa le dessous de la transversale pour le 0-2. Depuis cette minute, les choses furent encore plus facile et l’entrée de Dupuis permit à Echallens de finir le travail. Tout d’abord son débordement et son centre parfait de la 65e permettait à El Allaoui de porter la marque à 0-3. C’est encore Dupuis qui allait cette fois non seulement déborder sur le côté, mais entrer dans les seize mètres, mystifier son adversaire et d’une frappe enroulée portait la marque à 0-4, de la belle ouvrage.
La très longue rentrée en car fut certainement plus facile à supporter.

Erpe

Les commentaires ne sont plus acceptés.