ÉTOILE CAROUGE – ECHALLENS

ECHALLENS A NOUVEAU LÉSÉ PAR L’ARBITRAGE

ÉTOILE CAROUGE FC – FC ECHALLENS REGION : 2-1 (0-0)
Buts : 53e, Vitkieviez 1-0, 57e Vitkieviez; 82e Begzadic 2-1

L’histoire se répète, déjà dimanche passé contre Young Boys l’arbitrage avait complètement perturbé la rencontre et l’arbitre a reconnu n’avoir pas pris les bonnes décisions sur les buts encaissés par les Challensois !
Et bien samedi soir à Carouge bis répétita, le directeur déjeuner à complètement oublié un penalty en première période (35e) pour une faute de main d’un défenseur, alors que le but était déserté par son gardien. Cet incident allait à nouveau complètement perturbé la rencontre.
Il est vrai que les Vaudois subirent le jeu pendant 25 minutes en étant complètement étouffé par l’adversaire. Mais Echallens allait revenir dans le match en reprenant quelque peu le milieu du terrain et c’est alors que se produisit un incroyable évènement. Le gardien adverse perdit le ballon en dehors de ses seize mètres, Germanier le récupéra et adressa un centre parfait pour Bersier, mais la reprise de volée de l’attaquant fut repoussée par la main d’un adversaire alors que le but était vide, sans aucune réaction de l’arbitre. Cela bien évidement mit le banc et les joueurs dans une état d’irritation bien compréhensible (même l’entraîneur de Carouge avouait à la fin de la rencontre qu’il y avait bien penalty).
Pourtant à la pause le score était encore nul et vierge. Les carougeois entamèrent la deuxième période avec les mêmes intentions qu’au début de match et Echallens à nouveau subi cette supériorité, pendant vingt minutes. C’est pendant cette période que Echallens allait encaissé 2 buts en l’espace de 4 minutes. Mené au score les joueurs du Gros de Vaud allaient alors dominés de là tête et des épaules la fin de la rencontre en se créant de nombreuses chances de buts. La plus grosse chance fut donnée à M.Comisetti qui à 3 mètres des buts envoya sa reprise par dessus la transversale (il est vrai qu’il était marqué à la culotte par la défense adverse).
C’est Begzadic qui réduisit le score, suite à corner, mais il était trop tard et pourtant la domination Challensois fut constante mais veine, dommage.
Erpe

Les commentaires ne sont plus acceptés.