Nous rencontrons actuellement des problèmes techniques. Désolé du dérrangement…

ECHALLENS OBTIENT LE MINIMUM REQUIS, 3 POINTS

FC ECHALLENS-RÉGION – FC OLYMPIQUE GENÈVE : 1-0 (0-0)
But: 64e Gomes Goncalves 1-0

Les directives de l’entraîneur étaient clair, obtenir les 3 points permettant de ne pas se faire distancer par la tête du classement du championnat. Objectif atteint mais tout de même, Echallens avait les qualités pour se mettre à l’abri bien avant la fin de la rencontre.
Pour confirmer ces propos on se rappellera les 45 premières minutes pendant lesquelles les Jaunes et verts dominèrent leur sujet totalement. Mais dominer ne suffit pas, il faut encore transpercer les filets pour confirmer cette supériorité et Echallens ne trouva pas l’ouverture.
Les supporters étaient confiants en pensant que la 2ème période allait être du même acabit. C’est pourtant Olympique qui se créa la meilleure chance de but (53e) sur un contre, mais Mastil s’interposa de brillante manière face Navalho Gomes, bien esseulé en l’occurrence.
Mais Echallens allait tout de même se faire de plus en plus pressant, Trabelsi (60e) servit parfaitement Gomes Goncalves, mais sa frappe fila de peu à côté des buts adverses. L’intensité continua d’augmenter car 4 minutes plus tard, Ianigro (entré quelques minutes avant) allait obliger le gardien à un dégagement désespéré. Gomes Goncalves récupérera le ballon à 30 mètres et d’un plat du pied bien dosé trouva le chemin des filets.
Ouf, le plus dur était fait, mais comme chaque fois qu’une équipe doute un peu les Challensois allait reculer de plus en plus et Olympique Genève allait passer tout près d’égaliser.
On pense à ce nouveau face à face Mastil – Suljicic (70e) gagné par le gardien Challensois et à ce sauvetage sur la ligne de Adam (74e) alors que tout le monde était battu.
Mais Echallens tenait son résultat et le poteau vint même au secours des Genevois sur un tir de Kadima (89e).
Cette victoire, somme toute méritée, mettra de la confiance au sein du groupe et le prochain adversaire (Y-B M21) samedi 19 septembre, encore aux Trois Sapins, devra se méfier des locaux qui pourrait bien leur faire mordre la poussière.
Erpe

Les commentaires ne sont plus acceptés.